La critique des œuvres de Régis Messac

Quinzinzinzili

Autant dire que Quinzinzinzili est tout sauf une curiosa rétro et que Régis Messac est un écrivain scandaleusement oublié. À moins qu’il faille dire « opportunément oublié »...
Hier la fin du monde de Jérôme Leroy -  3 juillet 2010

Ne passez pas à côté de cet auteur original, inventif, entier et engagé !
Lire l'article d'Ysla , 31 octobre 2009

Le Miroir flexible

Roman de merveilleux scientifique haletant, fort bien écrit, très finement construit, mêlant à merveille les genres, et qui prouve, si besoin était, que la science-fiction d’expression française n’a pas fini de redécouvrir ses (grands) classiques surtout quand, comme ici, le texte n’a quasiment pas subi les foudres de son âge canonique.

Lire l'article de Giraud, 17 septembre 2010

Roman policier, fragment d'histoire

Régis Messac fut certainement le premier à considérer que la Littérature policière existait en tant que telle...
Lire l'article de Claude Le Nocher, 4 novembre 2009

Sur la SF en général

Serge Lehman répond à Chronic'art 19 juillet 2010

Elizabeth Antebi - Chroniques terriennes

Dernière édition de cette page : 17.09.2010 21:55 CEST